Indications Supplémentaires

Un article de Wiki Chouette de Piblo, l'encyclopédie libre.

Cette page est consacrée aux solutions de base des Indications Supplémentaires (http://www.lachouette.net/index.php?a=IS), ou I.S.

Rappel : Les indications supplémentaires, ou IS, ne sont pas des indices (car alors le livre ne se suffirait pas à lui-même), mais des compléments d'information qui permettent aux chercheurs d'estimer s'ils sont ou non sur la bonne voie. Si elles peuvent apporter une aide, elles ne sont toutefois pas indispensables pour localiser la cache (précision donnée par Max dans la 3e édition du livre, page 44).

Sommaire

IS diverses

Indication Supplémentaire France 2 21 octobre 1993
SUR LA TOMBE DE LA CHOUETTE, J'AI PLANTÉ UN ARBUSTE.
Saisi d'une impulsion soudaine, Max avait planté un arbuste sur la cache après avoir enterré la contremarque de la chouette ; mais l'arbuste est mort depuis. On peut donc désormais considérer cette IS comme inutile. Cette IS peut laisser penser que la cache se trouve dans un sous-bois ou non-loin, et par ailleurs on sait que Max a souvent enterré ses trésors dans des forêts domaniales (http://piblo29.free.fr/wiki_chouette/index.php?title=Spot#En_for.C3.AAt_domaniale_.3F).
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#arbuste) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#arbuste) (Carpe Diem)
IS "36 ouvertures" parue dans le JDD (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2016/02/les-is-jdd.html).
Agrandir
IS "36 ouvertures" parue dans le JDD (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2016/02/les-is-jdd.html).
Indication Supplémentaire le Journal du Dimanche 30 janvier 1994
IL N'Y A PAS 36 OUVERTURES, IL N'Y EN A QU'UNE DANS LE LIVRE !.
Cette IS semble affirmer l'unicité de l'Ouverture, c'est-à-dire qu'il n'y a qu'une seule Ouverture dans le jeu. L'interprétation la plus populaire de cette IS est que le mot Ouverture renvoie toujours à la même chose, en l'occurrence Bourges, ville trouvée dans l'énigme 530. Or, on peut aussi interpréter cette IS au premier degré : il n'y a qu'une Ouverture dans le jeu, qui correspond à l'énigme intitulée Ouverture. Une énigme étant composée d'un titre, d'un texte et d'un visuel, l'unicité de l'Ouverture renverrait à l'énigme et non pas seulement à la ville de Bourges. D'ailleurs, selon Jkcn (http://jkcn.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=171:ma-solution-de-lenigme-530&catid=30:530&Itemid=53), l'action de voir par l'ouverture signifierait se référer au visuel de l'énigme Ouverture.

Le nombre "36" (http://french.stackexchange.com/questions/150/pourquoi-trente-six), qui peut sembler étrange dans ce contexte, est couramment utilisé (http://fr.wiktionary.org/wiki/trente-six) pour désigner une grande quantité d'objets, par exemple : "il n'y a pas trente-six façons de faire".

madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#ouverture) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#ouverture) (Carpe Diem)
Indication Supplémentaire le Journal du Dimanche 13 février 1994
POUR FAIRE BONNE MESURE, IL N'Y EN A QU'UNE DANS LE LIVRE.
Selon cette IS, il n'y aurait qu'une mesure dans le jeu, c'est-à-dire que le mot mesure renvoie toujours à la même chose, ou autrement dit que la mesure ne change pas de valeur au cours du jeu. "Faire bonne mesure" est une expression courante (http://fr.wiktionary.org/wiki/faire_bonne_mesure) qui signifie "fournir plus que nécessaire". Selon le chouetteur Ockham, cette IS confirme l'identité de la mesure via une acrostiche : (P)OUR FAIRE BONNE MESURE (I)L N Y (E)N A QU UNE (D)ANS LE LIVRE = PIED (à noter : ce type de décodage a été utilisé dans le Trésor d'Orval pour l'IS du 14 mai 1997). Selon Piblo, les mesures instituées en 1812 étaient légèrement plus grandes que celles de l'ancien régime (pied de 32,5 cm; livre de 489,5 g) ; l'expression "pour faire bonne mesure" signifie faire le geste commercial de donner plus que la quantité payée par le client, ce qui confirmerait le pied métrique de 33 cm.
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#mesure) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#mesure) (Carpe Diem)
Trois IS parues dans VSD. On remarque aussi en bas deux "deux informations supplémentaires".
Agrandir
Trois IS parues dans VSD. On remarque aussi en bas deux "deux informations supplémentaires".
Indication Supplémentaire VSD 15 décembre 1994
IMMOBILES ET FIDÈLES, TANGIBLES ET MASSIVES, SEMBLABLES ET DISSEMBLABLES, CE SONT LES SENTINELLES.
Cette IS concerne les sentinelles de l'énigme 650. Selon Max, cette IS est une description des sentinelles, sans aucun piège, qui rassemble tout ce qu'il peut dire sur leur description. Le découpage de cette IS en 3 groupes de 2 mots pourrait être un indice sur le nombre ou la nature des Sentinelles.
  • immobiles : selon Max, elles ont toujours été immobiles.
  • fidèles : pour Max, cela signifie simplement qu'elles sont "fidèle au poste", qu'elles ne se déplacent pas. Le mot fidèle a cependant d'autres acceptations (http://fr.wiktionary.org/wiki/fidèle).
  • tangibles : ce sont des entités réelles (voir la liste des entités tangibles et intangibles), et non des icônes ou des idées (exemples : les 1000 vaches du plateau des Millevaches, les saints figurant sur un vitrail ou un bas-relief).
  • massives : une équipe de rugbymen ne peut pas déplacer les sentinelles. Max a suggéré des synonymes : imposantes, lourdes, elles ont du volume, etc.
  • semblables et dissemblables : pour Max, cela signifie qu'elles ont des points communs, mais ne se ressemblent pas trait pour trait. On peut donc dire que les sentinelles ne sont pas de natures très différentes (exemple : deux croix en bois et une table d'orientation), et ce ne sont pas non plus des clones parfaits (exemple : les croix d'un cimetière militaire). À noter : l'expression "semblables et dissemblables" est employée dans le Seigneur des Anneaux à propos des sorciers Gandalf et Saroumane.
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#mesure) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#mesure) (Carpe Diem)


Indication Supplémentaire VSD 15 décembre 1994
NÉE CLEF EN MAIN DANS LA 600, TU LA RETROUVERAS DANS LA 560.
Née clef en main est l'anagramme parfaite de Nef encalminée (N majuscule et e accentué compris !). Cette IS est très importante car elle révèle un lien entre deux énigmes, la 600 et la 560, avec la réapparition en 560 de ce qui est né "clef en main" en 600. L'anagramme laisse penser que la Nef Encalminée de la 560 doit être découverte en 600.
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#clef) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#clef) (Carpe Diem). Synthèse : cette IS a été préparée en même temps que les énigmes, cette IS était destinée à l'origine à être intégrée à une énigme, cette IS est là pour mettre au clair quelquechose de trop bien caché dans livre, 80% des chercheurs connaissent la signification de cette IS, ce qui est né clé en main dans la 600 est tangible, celle qui est née clef en main est "connue", on peut localiser précisément le "lieu" de cette naissance à la fin de la 600


Indication Supplémentaire VSD 15 décembre 1994
AIE CONFIANCE EN L'AIGUILLE MAINTENANT. MAIS SACHE QUE TU SERAS TRAHI PLUS TARD.
Le mot "aiguille" évoque un lien possible avec la boussole de l'énigme 780. La trahison de l'aiguille intervient après le milieu du jeu. Selon certains chouetteurs, le trait Cherbourg - Hernani passe par la pointe de l'Aiguille : Hernani (http://fr.wikipedia.org/wiki/Hernani) étant un conjuré (donc un traître), il ne faut pas suivre cette direction. Une autre trahison bien connue des chouetteurs est celle de Ganelon envers Charlemagne dans la Chanson de Roland. On peut noter l'emploi de deux phrases (plutôt qu'une virgule ou un point-virgule) : cette IS s'appliquerait-elle à 2 énigmes différentes ? (UPSA2).
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#trahison_aiguille) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#aiguille) (Carpe Diem). Synthèse : la trahison est définitive le temps du jeu, elle intervient après le milieu du jeu, Max ne peut pas dire si la trahison est liée à la boussole, le chercheur a les moyens de savoir quand et comment l'aiguille le trahira.


Indication Supplémentaire TF1 lundi 2 août et mardi 3 août 1993
IL N'Y A QU'UNE SEULE VERITÉ, ET IL FAUT LA TROUVER. MAIS LE CHEMIN EST PARFOIS TORTUEUX ET SEMÉ D'EMBUCHES. À QUI LA FAUTE ? PAS À MOI !... JE RÉPÈTE : PAS À MOI !
Indication supplémentaire à considérer vers la fin du jeu, selon Max. Peut-être à rapprocher des vers de Victor Hugo dans Les Misérables : "On est laid à Nanterre C'est la faute à Voltaire Et bête à Palaiseau C'est la faute à Rousseau". Pour Argos, Aschum et Paco (http://www.aht.li/2397233/Hypotheses_Chouette_Argos_Aschum_Paco.pdf), la faute de datation commise par Victor Hugo dans son poème Ce siècle avait deux ans (http://fr.wikisource.org/wiki/%C2%AB_Ce_si%C3%A8cle_avait_deux_ans_!_%C2%BB). Selon Basile, il y a peut-être un lien avec la citation suivante d'Albert Camus : "La vérité n'est pas le bout du chemin ; elle est le chemin même"
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#faute) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#verite) (Carpe Diem) Synthèse des madits: la répétition je répète : pas à moi n'apporte rien de plus (QR No 23 DU 1995-12-08).
Une I.S. indique que la chouette est enterrée à plus de 100 km des côtes françaises. Or Max s'est probablement laissé une marge confortable. Voir l'article consacré au .
Agrandir
Une I.S. indique que la chouette est enterrée à plus de 100 km des côtes françaises. Or Max s'est probablement laissé une marge confortable. Voir l'article consacré au spot.
Indication Supplémentaire l'émission Coucou ! sur TF1 9 juin 1995
LA CHOUETTE EST ENTERRÉE À PLUS DE CENT KILOMÈTRES DES CÔTES FRANÇAISES.
Cette I.S. est à comprendre au premier degré : le spot se trouve à une distance de plus de 100 km du littoral, et à fortiori pas sur une plage. La notion de littoral (http://www.littoral.ifen.fr/La-notion-de-littoral-terrestre.217.0.html) reste un peu floue, faut-il tenir compte des estuaires et des fleuves côtiers ? D'une certaine manière, c'est une localisation négative. On peut supposer que Max a pris une marge raisonnable pour cette IS (voir carte ci-contre). Cette IS a été publiée à nouveau dans le Figaro Magazine du 19 juillet 1997 (dans le texte introductif consacré à la synthèse pour l'énigme 580).
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#100_km) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#100km) (Carpe Diem)


Indication Supplémentaire l'émission Coucou ! sur TF1 9 juin 1995
LA NEF EST ENCALMINÉE POUR TOUTE ÉTERNITÉ.
Cette IS concerne probablement la Nef de l'énigme 560. Le mot encalminé (http://www.cnrtl.fr/definition/encalmin%C3%A9) signifie "immobile par manque de vent ou à l'abri". Elle exclut les nefs encore à flot, comme le navire-école Belem. L'expression "pour toute éternité" ne doit pas être confondue avec "de toute éternité" qui suppose que la Nef est encalminée depuis des temps immémoriaux (cas d'une colline ou d'un rocher, par exemples). Le mot éternité est aussi employé dans la charade de l'énigme 530.
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#nef_encalminee) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#nefencalm) (Carpe Diem)


Indication Supplémentaire la rubrique Quelle Époque épique ! sur France Info 20 février 1995
RESTE SIMPLE DANS LA 530, CAR CE N'EST QU'UN LIEU POUR DÉMARRER LE JEU !
Cette IS confirme que la solution de l'énigme 530 est très simple : il s'agit de la ville de Bourges.
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#reste_simple) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#reste) (Carpe Diem)

Localisations négatives

On peut se demander si certaines localisations négatives ne sont pas quand même là pour nous guider. Posons nous la question : "quelles pistes, bonnes ou mauvaises, auraient pu nous faire trouver ces lieux ?". Ils peuvent très bien être des lieux de passage à défaut d'être le lieu de la cache.

  • La Chouette n'est pas sur une île.
  • Marie-Thérèse y gagna un Louis précieux, mais n'y aurait jamais trouvé un oiseau d'or !
Il s'agit certainement de Marie-Thérèse d'Autriche, mariée à Louis XIV le 9 juin 1660 à Saint-Jean-de-Luz suite au Traité des Pyrénées. Celui-ci a été signé le 7 novembre 1659 entre la France et l'Espagne, sur l'Île des Faisans, au milieu de la Bidassoa qui marque la frontière entre les deux royaumes. C'est en ce lieu situé près d'Hendaye, et non à Saint-Jean-de-Luz, que Louis XIV a rencontré Marie-Thérèse d'Autriche, 3 jours seulement avant leur mariage. D'autres événements historiques ont eu lieu sur cette île qui est le plus petit condominium du monde.
  • Une baie dans la Manche, mais point de rapace d'or dans la gibecière !
Plusieurs baies existent dans la Manche. La plus célèbre est certainement la Baie du Mont-Saint-Michel. Mais peut-être chasse-t-on plus dans la Baie de Somme.
  • Même un enchanteur n'y trouverait point de chouette d'Or.
Le plus célèbre des enchanteurs est Merlin. On dit qu'il a vécu en Forêt de Brocéliande (aujourd'hui Forêt de Paimpont, à quelques kilomètres au sud-ouest de Rennes).
  • Si elle y était, la Chouette d'Or ne chuinterait pas, elle gouaillerait.
Gouailler, c'est railler, plaisanter. On parle de la "gouaille parisienne". Peut-être une allusion aux fables de la Fontaine : si la Chouette était dans une fable, elle ne chuinterait pas, elle parlerait.

IS du Tour de France 1993

C'est la 11e étape entre Serre-Chevalier et Isola 2000 dans les Alpes. La flèche d'Apollon concerne probablement l'énigme 420.
  • Le 16 juillet, le Tour de France a franchi une ligne.
C'est la 12e étape entre Isola 2000 et Marseille. S'agit-il de la fameuse ligne Golfe-Juan - Cherbourg, bien connue des chouetteurs, car elle forme un grand X avec la droite RBC ? La ligne est-elle en fait la matérialisation de la Flèche déjà vue dans l'IS du 15 juillet ?
  • Le champion du monde saurait-il pédaler assez vite pour que son maillot devienne blanc.
  • Le 23 juillet, le Tour de France a croisé une ligne.
C'est la 18e étape qui se déroule entre Orthez et Bordeaux. S'agit-il de la ligne Roncevaux-Bourges-Carignan ?
  • Le 24 juillet, le Tour de France est passé entre deux lignes et en a croisé deux. (Note de bas de page de la troisième édition du livre page 45 : Concerne le déplacement que les coureurs venaient de faire précédemment pour se rendre en région parisienne.)
Il s'agit donc du déplacement entre Bordeaux et Brétigny-sur-Orge.


IS de l'Express

Le journal l'Express a publié quatre indications supplémentaires (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2017/04/lexpress-et-la-faute-dans-lis.html) entre le 29 juillet 1993 et le 19 août 1993. Chaque indication est accompagnée d'un visuel dessiné par Michel Becker, "réalisé en marbre et pierres précieuses". Selon Max, les illustrations qui accompagnent ces IS n'apportent aucune information supplémentaire pour le décryptage (voir par exemple les madits n°23 du 2000-10-23, ou n°26 du 1997-01-09).

Indication Supplémentaire l'Express 29 juillet 1993
Image:isalmiseforu.gifALMISEFORU. VSNR DS A'MAS D'SABS, MA Y DSBLUQRL.
Utilisant la chaîne de caractères ALMISEFORU, il convient de remplacer A par L, M par I, S par E, F par O et R par U et inversement. La phrase, une fois décryptée, donne :
"VENU DE L'ILE D'ELBE, IL Y DEBARQUA".
À noter : de manière surprenante, la substitution F=O n'est pas utilisée dans cette IS ! Cependant elle est utilisée par l'IS de PC-Team parue en septembre 1996 (voir plus bas), qui utilise le même type de décodage. Cela montre que Max a peut-être préparé les deux IS en même temps, ou un lien thématique entre les deux IS (Voir message n°8052.04 de KCR sur Lachouette.net).

Cette IS fait très probablement allusion au débarquement de Napoléon à Golfe-Juan (commune de Vallauris), le 1er mars 1815, qui précéda le Vol de l'Aigle jusqu'à Paris. On notera au passage que ALMISEFORU est une anagramme de UT RE MI FA SOL si l'on ôte le T de UT.
L'abeille est un symbole napoléonien (http://www.napoleon.org/fr/essentiels/symbolique/index.asp). Le chouetteur Marvinclay a publié un billet (http://marvinclay.blogspot.fr/2013/11/lis-du-29-juillet-1993.html) sur cette IS.

madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#arbuste) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#almi) (Carpe Diem)


Indication Supplémentaire l'Express 5 août 1993
Image:iscoeur.gifDE CETTE OUVERTURE EST NE UN CŒUR.
Cette IS pourrait faire allusion à Jacques Coeur, grand argentier du roi Charles VII, né à Bourges en 1395. De plus, le mot cœur apparaît dans le titre de l'énigme 470. Le visuel montre le symbole du coeur (c'est aussi une enseigne du jeu de cartes mais madit pas de jeu de cartes dans les décryptages - voir par exemple QR n°13 DU 1999-11-30). Remarque : dans le texte original publié par l'Express, le mot "coeur" est orthographié avec la ligature "œ".
madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#arbuste) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#ouvcoeur) (Carpe Diem)


Indication Supplémentaire l'Express 12 août 1993
Image:iscor.gifDB BZ T'FTU R'DRS QBTTF OZRRD FO DM M'BO K'ZM 889 667
Les caractères de chaque colonne encadrent ceux que l'on doit trouver. La solution est :
"CA S'EST PASSE EN L'AN 778".

L'an 778 est l'année de la Bataille de Roncevaux, qui voit Roland, le neveu de Charlemagne, tué en défendant l'arrière-guarde attaquée par les Vascons. Cette bataille est racontée dans la Chanson de Roland. À noter que l'IS publiée originalement contenait une faute (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2017/04/lexpress-et-la-faute-dans-lis.html) et donnait ça c'est passé [...], corrigée ensuite par Max. Les illustrations accompagnant ces IS n'apportant aucune information supplémentaire pour le décryptage, il est fort probable que l'Olifant de Roland ne fasse pas partie de la solution.

madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#778) (Zarquos) ; madits (http://pagesperso-orange.fr/Carpe-Diem.Chouette/QR/QR%20IS.html#778) (Carpe Diem)


Indication Supplémentaire l'Express 19 août 1993
Image:islueurs.gifLES GRANDES LUMIERES SONT FAITES DE PETITES LUEURS
Cette IS est à rapprocher du dicton les petits ruisseaux font les grandes rivières. Max ne nie pas que le dicton ait inspiré la phrase, mais déclare qu'il n'y a pas vraiment de rapport direct (Q/R n°42 du 1997-09-15).

Elle pourrait signifier que la lumière blanche est composée de multiples longueurs d'ondes (et ainsi confirmer le décryptage de l'énigme B - voir colorimétrie), ou encore que la lumière est faite de rayons, qui sont de petites lueurs (et confirmer le rapprochement entre la Lumière et la notion de cercle).

madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#lueurs) (Zarquos)

IS de la FNAC

1U, 1T, 1E
1O, 1T, 1S
1R, 1N, 1T
3E
1T, 2N
1A, 1V, 1O
1L, 1A, 1G
1N, 1S, 1E
1E, 1I, 1L
1I, 1S, 1F

  Il s'agit d'un tableau de 10 lignes et 3 colonnes. Lus de bas en haut et de droite à gauche, les lettres donnent en verlan la phrase suivante :
GONFLE ET SES AVIS TIENNENT LA ROUTE.

Le mot gonflé fait référence aux pneus de la marque Michelin, ainsi qu'à sa mascotte le Bibendum (un personnage blanc constitué de pneus). La route fait référence à la carte routière Michelin ; cette carte routière est la première des 2 cartes nécessaires au jeu. Elle portait le n°989 en 1993, elle porte aujourd'hui le n°721. Cette carte au 1/1 000 000 a la particularité de pouvoir être déployée dans son entier, ce qui facilite le tracé de traits sur la France entière.

ses avis pourrait se référer aux fameux guides verts, qui sont des guides touristiques édités par Michelin. Autrement dit, les guides verts publiés (avant 1993 bien sûr) pourraient avoir été des sources d'informations exploitées par l'auteur pour créer sa chasse.

IS destinée à VSD

Finalement publiée sur le serveur Minitel

Une fois n'est pas coutume : jouons sur les mots puisque le pauvre hère est âgé. Si dévot, l'abbé donne 2 idées. Espérons qu'Ophélie et l'avocat l'aideront, sans haine également... Voici le billet qu'ils lui glissent :

11 * 3,11,1,7,20,5 * 22,9,5,13,5,14,20,12,1,7,1 * 12,5 * 20,1,7,12,9,5,9,19 * 8,2,9,4,9,12,5,19 * 1,7,5,13,5,14,20,12,5,26-22,12,9,5,21,19 * 5,13,5,14,20 * 13,5,1,7 * 3,1,13,5,14,20,20,2,9,4,1,7,9,17,21,5.

Remarque : le 12 dans la séquence "8,2,9,4,9,12,5,19" est en gras et en italique dans la Troisième édition du livre (voir ci-dessus), il est entre parenthèses et en gras sur le site lachouette.net (http://lachouette.net/index.php?a=IS), il est seulement entre parenthèses dans la Doc JJ (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2017/11/la-doc-jj.html) (qui est probablement une recopie directe du minitel).

Il convient de remplacer les nombres par les lettres qui correspondent à leur rang dans l'alphabet, puis de remplacer toutes les occurrences (sauf le L entre parenthèses qui ne doit pas être transformé) :

  • de AG par R (car le pauvre hère est âgé),
  • de L par D (car dévot l),
  • de BID par AB (car abbé donne 2 idées et 2ID est équivalent à BID),
  • de LIE par O (car Ophélie),
  • de K par LA (car l'avocat),
  • de MENT par N (car haine également).

Le résultat est donc :

La clarté viendra de trois habiles rendez-vous en Mer Cantabrique.

Selon Max :

  • cette IS est très importante, et c'est même la plus importante des IS déjà publiées (Q/R n°46 du 18/02/96).
  • elle ne concerne pas la supersolution, ni le début du jeu (Q/R n°32 du 01/03/96) ; un chercheur qui comprend cette IS doit s'intéresser à un certain nombre d'autres énigmes (Q/R n°39 du 02/07/96).
  • le résultat de cette IS ne requiert pas une précision de géomètre, compte tenu du lieu concerné par cette IS (Q/R n°16 et n°31 du 02/04/96).

La Mer Cantabrique étant un large golfe de l'Océan Atlantique, on pourrait penser que cette IS permette de matérialiser un lieu en plein océan, sur la carte 989. Selon Monglane (http://monglane.a2co.org/chouette_is.htm) il s'agit de l'intersection de trois traits en mer Cantabrique. Cependant, selon JPL (archive1 (http://airyn.free.fr/chouette/Ultima_Forsan/3rdv1.pdf), archive2 (http://airyn.free.fr/chouette/Ultima_Forsan/3rdv2.pdf)), la rencontre de plusieurs traits ne représente qu'un seul rendez-vous et non pas trois.

Selon le chouetteur Okham, cette IS fait référence aux 3 rendez-vous suivants qui se sont déroulés sur l'île des faisans (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_des_Faisans):

  1. le 10/03/1526 : échange de François Ier prisonnier de Charles Quint contre 2 de ses enfants en otage.
  2. le 09/11/1615: échange des 2 fiancées royales, Elisabeth de France qui épousera le future Philippe IV d'Espagne et l'infante Anne d'Autriche qui épousera Louis XIII
  3. le 07/11/1659 : rencontre de Louis XIV avec l'infante Marie Thérèse qui conclut le traité des Pyrénées. Cette rencontre vient conforter l'interprétation de l'IS "localisation négative" Marie-Thérèse y gagna un Louis précieux, mais n'y aurait jamais trouvé un oiseau d'or !

Remarque : certains avancent que l'indication "Une fois n'est pas coutume : jouons sur les mots" au début de l'IS signifie que ce décryptage homophonique n'est pas utilisé dans le reste de la chasse. Max a déclaré ne pas aimer les jeux de mots "à la Maurice Biraud", et qu'il ne fallait pas confondre les jeux de mots avec l'homophonie, l'anagramme, etc (Source : Q/R n°4du 2000-01-10).


IS de PC-Team

I.S. parue dans le magazine PC-Team (http://www.abandonware-magazines.org/affiche_mag.php?mag=109) n°16, accompagnée de la mention : "Attention ! Si vous n'êtes pas chercheur de chouette, vous ne pourrez pas décrypter ce code."
Agrandir
I.S. parue dans le magazine PC-Team (http://www.abandonware-magazines.org/affiche_mag.php?mag=109) n°16, accompagnée de la mention : "Attention ! Si vous n'êtes pas chercheur de chouette, vous ne pourrez pas décrypter ce code."
La ligne de mire est la ligne (imaginaire) qui passe par le centre de l'oeilleton (aussi appelé cran de mire, hausse ou iris) et le milieu du sommet du guidon. L'opération de visée consiste à aligner la ligne de mire et la cible.
Agrandir
La ligne de mire est la ligne (imaginaire) qui passe par le centre de l'oeilleton (aussi appelé cran de mire, hausse ou iris) et le milieu du sommet du guidon. L'opération de visée consiste à aligner la ligne de mire et la cible.


Indication Supplémentaire PC-Team septembre 1996
PFRU TUFRVSU AL AMGNS DS IMUS, A'FRVSUTRUS SET AS BFN GRMDFN.
Cette IS reprend le code utilisé pour la première IS de l'Express (du 29 juillet 1993) : ALMISEFORU, soit A=L, M=I, S=E, F=O, R=U. Le résultat est :
Pour trouver la ligne de mire, l'Ouverture est le bon guidon.

À noter : le décodage utilise la substitution F=O, qui n'était pas utilisée dans l'IS de l'Express (voir ci-dessus).

Pour Max, "avoir dans sa ligne de mire" est synonyme de "viser", un mot employé dans le titre de l'énigme 470 (Q/R n°6 du 1996-11-19). La signification la plus communément admise de cette IS est que Bourges sert de "guidon" pour les tracés de traits sur la carte de France, notamment dans l'énigme 560 (tracé du TANPR) et dans l'énigme 470 (tracé de la "droite connue avant"). Ce point n'ayant jamais posé problème, on peut se demander pourquoi Max a publié une IS là-dessus. Selon Zarquos, elle servirait essentiellement à confirmer la vision à travers l'ouverture qui est un concept important du jeu. Selon Ivato, cette IS étant la dernière publiée, elle doit revêtir une certaine importance !

Cette IS pourrait aussi faire référence :

- à une ligne de portée musicale comportant les notes de musique MI et RE (ligne éventuellement tracée sur la carte de France).
- à la "main guidonienne" (technique de lecture à vue pour le chant en musique médiévale, inventée par Guido d'Arezzo).
- à une opération de réflexion dans un miroir ("se mirer" étant synonyme de "se réfléchir").
- à une boussole. En effet, selon Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Boussole), "la plupart des boussoles possèdent aussi un système de visée composé d'un cran de mire et d'un guidon servant de collimateur" (rappelons que le visuel de l'énigme 780 montre une boussole).

Les "guidons" peuvent aussi faire référence à des colonnes routières (http://adessertenne.pagesperso-orange.fr/les_colonnes_routieres_du_xviiie_siecle_167.htm). Les "guidons" de ce type les plus connus sont les colonnes guidon de la forêt de Chaux (http://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Chaux#Les_colonnes-guidon_de_la_for%C3%AAt_de_Chaux).

Pour plus de détails sur la publication de cette I.S., voir le blog de Kaspius (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2016/01/derniere-is-dans-pc-team-en-1996.html).

madits (http://lachouette.net/contrib/-Zarquos_Syntheses/synthese-is.html#pc-team) (Zarquos) ; madits (http://carpe-diem.chouette.pagesperso-orange.fr/QR/QR%20IS.html#lignedemire) (Carpe Diem) ; analyse (http://zoechouette.free.fr/Articulations/Lalignedemire.html) (Zoe). Synthèse : cette IS est utile au plus grand nombre des joueurs. L'IS doit être décodée, puis "intellectuellement comprise" ; si on parvient à l'appliquer, c'est qu'on a atteint un "niveau de jeu intéressant". Elle ne concerne pas la fin du jeu (520-12e). «GRMDFN», après décryptage (soit le mot "GUIDON"), est un mot qui a plusieurs acceptations mais qui ne doit poser aucun problème.
.

Des IS supplémentaires ?

Max Valentin a toujours déclaré ne pas vouloir donner une IS supplémentaire, pour ne pas achever le jeu de manière artificielle (voir par exemple le n°60369.0102 sur Lachouette.net). Juste avant sa disparition, une pétition avait été lancée pour relancer le jeu avec une IS supplémentaire (à partir du site Ultima Forsan), sans succès.

Liens externes

  • Texte des IS :
  • Les IS (http://lachouette.net/index.php?a=IS) reproduites sur Lachouette.net.
  • Les IS (http://kelpi.zabro.free.fr/Web/Fiches/is.htm), sur le site de Patrice Salvy (http://kelpi.zabro.free.fr/Web/Accueil/accueil.htm).
  • Les IS et leur interprétation :
  • Les IS et leur interprétation (http://monglane.a2co.org/chouette_is.htm), par Monglane (http://monglane.a2co.org/). [archives : web (http://web.archive.org/web/20161206031454/http://monglane.a2co.org:80/chouette_is.htm), pdf (http://airyn.free.fr/chouette/Monglane/Chouette_-_Les_IS.pdf)]
  • Les IS et leur interprétation, par Zarquos. [archives : web (http://web.archive.org/web/20111206170602/http://www.zarquos.net:80/solution_is.php), pdf (http://airyn.free.fr/chouette/Zarquos/solution_is.pdf)]
  • Les IS et leur interprétation (http://chercheurdechouette.free.fr/IS.htm), par Delphinus.
  • Les IS et leur interprétation (http://dominique.jullien.monsite-orange.fr/indicationssupplementaires/index.html), par Dominique Jullien.
  • Les IS et leur interprétation (http://noktua.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=37&Itemid=11), par Noktua.
Outils personels