Manya

Un article de Wiki Chouette de Piblo, l'encyclopédie libre.

Manya fait référence :

  • aux éditions Manya, qui ont édité la première édition du livre. Celles-ci ont disparu en 1994 (QUESTION No 37 DU 1998-02-27). Le patron des éditions Manya était Paul Duflos (http://chouettedor.com/corporate/histoire/), disparu depuis accidentellement. Les éditions Manya ont été créées par Pierre Drachline en 1985 et ont disparu en 1994.
  • au service minitel 3615 Manya. Le service a débuté le 3 juin 1993 (QUESTION No 34 DU 2001-12-14). Max répondait aux chouetteurs individuellement, via la BAL "les auteurs". Il a cessé d'exister en février 1994 (QUESTION No 47 DU 1999-09-29). Le 3615 Manya a été suivi par le 3615 Maxval. Entre décembre 1993 et le 16 mars 1994, le serveur Manya avait cessé et le serveur Maxval n'existait pas encore (QUESTION No 13 DU 1999-12-02).

Voici un témoignage de Montousenc concernant le serveur Manya (Source : les Sans Hulotte (http://les-sans-hulotte.net/forum/viewtopic.php?f=16&t=4575)) :

Pour avoir dépensé des sommes folles en connection sur le 3615 Manya, je peux faire part de mon expérience sur ce serveur.

1) Je ne sais pas de qui ou quoi tu parles, car il y avait tellement de délires sur Manya que c'en était par moments pitoyable. Entre le lancement du jeu et juin 1994, le serveur a subi au moins 4 modifications majeures. Après la 4ème modif, on pouvait assister"en direct" à des règlements de compte ou à des émissions de rumeurs. Certes, d'un point de vue financier, cela servait aux intérêts de Max (si je me souviens bien, le coût était de l'ordre de 1,37F la minute de connexion, du moins au début, mais je n'ai jamais vraiment fait attention à ce que ça coûtait, sauf quand je recevais ma facture de téléphone.... lol...). Il me semble aussi qu'il y a eu une époque où la minute de connexion frisait les 3F, mais c'est très vague dans mon souvenir, car je n'ai jamais fait assez attention à ça, étant "à l'aise financièrement". En tous cas, malgré tous les déboires du forum public "en direct", on pouvait aussi échanger des messages privés, et c'est comme cela que les chercheurs dits "un peu sérieux" se contactaient, en se communiquant par privé leurs numéros de tel [...].


Liens externes

  • blog de Kaspius (http://surlestracesdelachouettedor.blogspot.fr/2017/05/article-dans-le-journal-le-progres-du.html).
Outils personels