Einsteinium

Un article de Wiki Chouette de Piblo, l'encyclopédie libre.

Dans l'énigme 600, le symbole utilisé par Max pour l'Einsteinium est sujet à débat : E ou Es ? Les références actuelles donnent Es mais nombre de références indiquent qu'autrefois le symbole de l'Einsteinium était E (cf. article masses atomiques dans le dictionnaire). Il y aurait donc deux décryptages possibles : la cleSF (lue la clé SF), ou tout simplement la clef.

Pour en finir avec les multiples débats, Papymax a trouvé une table des éléments (http://www.lachouette.net/index.php?a=contrib&ref=PapyMax) conforme aux données de l'énigme (Petit Larousse de 1967, page 361 - source : message 58313.03 sur Lachouette.net).

 preuve que l'Einsteinium possède deux abréviations E et Es
Agrandir
preuve que l'Einsteinium possède deux abréviations E et Es


Contribution de Alugol

Message 84713.05 déposé sur Lachouette.net

  • Précis de Chimie tome 1 Chimie Minérale 1961 E 254
  • Petit Larousse en couleur édition "1978" E
  • Dictionnaire Encyclopédique Larousse 1979 (imprimé en 1985) E 254
  • Le Petit Larousse Illustré "1981" E 254
  • Quid "1986" Es 253
  • 1ère ÉDITION DU LIVRE DE LA CHOUETTE 1993 253
  • Le Petit Larousse Illustré "1994" Es 252
  • 2ème ÉDITION DU LIVRE DE LA CHOUETTE 1995 253
  • 3ème ÉDITION DU LIVRE DE LA CHOUETTE 1997 253
  • Le Petit Larousse Illustré "2001" Es 252

Note "une masse atomique est la moyenne pondérée des masses atomiques des isotopes au prorata de la fréquence de ces isotopes tels qu'on les trouve dans la nature." Au fil des ans des isotopes sont découverts et entrent dans le calcul des masses, d'où l'évolution de celle de l'einsteinium entre autres soit en augmentation soit en diminution.

Contribution de le baron

Message 94721 déposé sur Lachouette.net

Concernant l’Einsteinium , voici les infos que j’ai pu récupérer grâce aux autres chercheurs (merci à eux) dans les différentes éditions du Quid :

  • dans le quid 78, Einsteinium, p.306a, symbole E (tina)
  • dans le quid 80, Einsteinium, p.168 et 169, symbole E (DE VINCI)
  • dans le quid 86, Einsteinium, p.219 et 220, symbole Es (DE VINCI, CH)
  • dans le quid 89, Einsteinium, p.258a, symbole Es (le baron)
  • dans le quid 91, Einsteinium, p.254, symbole Es (le baron)
  • dans le quid 92, Einsteinium, p.239 et 240, symbole Es (DE VINCI, le baron)
  • dans le quid 93, Einsteinium, p.230a, symbole Es (greenangel)
  • dans le quid 94, Einsteinium, p.234a, symbole Es (le baron)
  • dans le quid 96, Einsteinium, p.306 et 307, symbole Es (NAPO109188, CH)
  • dans le quid 97, Einsteinium, p.282a, symbole Es (didou)
  • dans le quid 98, Einsteinium, p.234a, symbole Es (NAPO109188, DE VINCI)
  • dans le quid 99, Einsteinium, p.236a, symbole Es (greenangel)
  • dans le quid 2006, Einsteinium, p.324a, symbole Es (greenangel)

D’autre part, Lise (merci à elle), dans sa contribution, montre un tableau comportant des valeurs identiques que celles présentées par MV dans l’énigme. Ce tableau date de 1975. Personnellement, je n’ai trouvé qu’un tableau (en 82) qui présentait certaines similitudes avec les valeurs de l’énigme. Toutes identiques SAUF 6 !!! lol J’en conclus que la partie cryptée du texte présente dans l’énigme 600 n’a pas été concernée par la réactualisation de 92. Donc, cette phase a été cryptée avec des sources documentaires des années 70 (à l’époque où MV a concocté les énigmes c’est-à-dire en 1978). Je tiens à faire remarquer que plus on avancera dans le temps, plus il sera difficile de mettre la main sur ces infos (dixit originaux). Personnellement, le tableau de Lise, je ne l’ai sous aucune forme chez moi. Il n’est pas dispo dans les 3 bibliothèques près de chez moi. Alors, si pour obtenir ces infos, il faut aller à Beaubourg ou à la BNF, cela va à l’encontre des annonces faites par MV concernant : - la "bonne documentation" - et le fait qu’on puisse "rester dans son fauteuil" On a besoin de ce que l’on trouve normalement à la maison y compris la documentation. Ce qui complique un petit peu les choses... Toujours est-il que malgré les erreurs (temporelles) sur les masses atomiques et sur le "ES", on peut trouver de la documentation qui "inclut" toutes ces erreurs et nous permettre de décrypter cette phrase sans avoir été trop regardant, méticuleux, précis ou exigeant. Bref... En conclusion : que ce soit ES ou S, il faut tenir compte de la doc de l’époque (78) où Einsteinium avait pour symbole E (voir tableau de Lise dans lequel toutes les valeurs sont identiques à celles données par MV)

Liens

Outils personels